Accéder au contenu principal

Articles

5D Le chevalier de Hauterive

Le chevalier de Hauterive En ce jour de printemps de l'an de grâce 1054, alors que le doux soleil dardait ses rayons et provoquait le dégel des dernières neiges, il régnait un grand calme au fond des bois. Un lac tranquille au fond de la clairière engageait à la méditation. On vit s'avancer la haute stature d'un chevalier. C'était le preux Amaury de Hauterive ! Il était communément surnommé Dent-de-Loup par ses ennemis qui redoutaient son flair : personne ne lui filait entre les pattes car il courait comme un loup. Il avait reçu un violent coup d'épée et il portait depuis une blessure au visage : une longue mèche dissimulait à peine cette épaisse cicatrice qui lui traversait le visage, depuis le front jusqu'au menton où courait une barbe mal taillée. Fort heureusement, sa bouche était bien faite avec des lèvres parfaitement dessinées. Ses cheveux blancs brillaient au soleil, sa barbe était soyeuse, ses yeux verts reflétaient une sagesse infinie.  Il avait un nez
Articles récents

5C Le chevalier de Clairval

Le chevalier de Clairval En ce jour d'automne de l'an de grâce 1252, le vent d’automne emportait les feuilles mortes. Le temps pluvieux tournait à l’orage. Il régnait une ambiance inquiétante dans la forêt épaisse au milieu de laquelle s’étendait un lac. On vit s'avancer la haute stature d'un chevalier. C'était le preux Amaury de Clairval ! Il était communément surnommé Dent-de-Loup par ses ennemis qui redoutaient son flair : personne ne lui filait entre les pattes, car il courait comme un loup. Il avait reçu un violent coup d'épée et il portait depuis une blessure au visage : une longue mèche dissimulait à peine cette épaisse cicatrice qui lui traversait le visage, depuis le front jusqu'au menton où courait une barbe mal taillée. Fort heureusement, sa bouche était bien faite avec des lèvres parfaitement dessinées. Ses cheveux blancs brillaient au soleil, sa barbe était soyeuse, ses yeux verts reflétaient une sagesse infinie.  Il avait un nez aquilin. C'

6A Rédaction collective d'un conte

Une nuit d'hiver 1915 Situation initiale Il était une fois une jeune fille nommée Ariane qui marchait péniblement dans une prairie couverte de neige. C'était à l'hiver 1915. Elle était transie par le froid glacial. Elle s'approcha d'un torrent et allait le traverser sur de grosses pierres.  Élément perturbateur Soudain, son regard fut attiré par un spectacle horrible : le corps d'un jeune soldat. Péripéties Ariane s'approcha pour aider le jeune soldat qui poussait des gémissements de douleur. Elle appliqua sur sa blessure un bandage bien serré. Elle déploya toutes ses forces pour le soulever et l'accompagner dans une bergerie. Là, ils trouvèrent la chaleur des bêtes et le confort de la paille. Ils burent un peu de lait des brebis, puis s'assoupirent accablés de fatigue. Le lendemain, au lever du soleil, Ariane chuchota à l'oreille du jeune soldat : « Comment t'appelles-tu ? — Charles, répondit-il avec émotion. » Des coups de feu retentirent.

6A Calligrammes

J'ai trouvé de merveilleuses fleurs dans mon jardin. Les fleurs prenaient de l'ampleur malgré la chaleur.  Mais avec la pluie elles prenaient de nombreux bains. Quand les acheteurs arrivaient, c'était le bonheur. Papy vide les animaux avec mon couteau. Il veut l'emmener partout, même dans son auto. Il l'a déjà promené au zoo en moto. Je trouve ça rigolo, il le prend en photo. Ma peluche ressemble à un poulpe. Elle est exceptionnelle et belle. J'adore lui donner de la soupe. Elle aime aussi beaucoup la cannelle.

5A Le voyage imaginaire

01 Noé — Je prends l’avion pour le Portugal. Là, je vois une grande ville avec de belles maisons assez rouges et très vives, avec un côté très naturel et non industriel. Je suis stupéfait par la grande ville appelée Lisbonne. En plus, j’arrive avec un beau coucher de soleil qui éclaire parfaitement les maisons de la ville. Nous trouvons quelques arbres qui se cachent et quelques espaces verts. À Lisbonne, tout est démesuré : les immeubles, les maisons. On peut remarquer que la ville est très touristique. On peut le voir grâce à ses rues inondées de personnes alors que la ville est très étendue. Les dunes derrière sont extrêmement sombres et produisent un effet de perspective lointaine. On voit bien que c’est une ville pas loin de la mer, car on aperçoit des palmiers. Grâce au coucher de soleil, on peut déterminer les maisons avec de vraies couleurs éclatantes. J’adore cette ville, car on voit de magnifiques arbres qui ont été plantés pour que la ville ait un charme vraiment exceptionn

5E Le voyage imaginaire

01 Justin — J’ai pris l’avion pour aller en Espagne visiter ce pays au sud de la France. J’ai débarqué dans un chalet en Catalogne où se trouve un paysage naturel. A L’instant où je me promenais, j’ai découvert un arbre blanc avec le tronc marron. A la gauche de cet arbre blanc, il y a un sol vert et à droite un sol enneigé. Au-dessus de l’arbre, un magnifique ciel bleu sans nuage avec juste la trace d’un passage d’avion. Un soleil merveilleux est situé à l’est de cet arbre blanc au tronc marron. Ce soleil crée une ombre à cet arbre aux couleurs de l’hiver. Derrière l’arbre enneigé, se trouvent des montagnes, de la verdure et l’arbre un peu seul au milieu des montagnes. Cet arbre se trouve dans le continent européen. L’arbre majestueux enneigé est devant une magnifique et immense chaîne de montagnes, pleine de neige avec des sapins qui font un demi-tour. Autour de l’arbre central, des montagnes s’élèvent. Le soleil éclaircit ce paysage et surtout l’arbre blanc. J'aime ce paysage